Saint-Emilion

Saint-Emilion est pour Léo Drouyn la ville de Gironde la plus riche de patrimoine médiéval, et pour cette raison il a pour cette vieille cité une affection toute particulière. Il lui consacrera en 1859 un Guide qui est pour lui l'occasion d'étudier les monuments de la ville et de faire connaître les découvertes qu'il y a faites. Si dans son premier grand ouvrage, le Choix des types de l'architecture au moyen-âge... en Gironde (1845-1846), il donne de belles eaux-fortes des monuments religieux (Monolithe, Collégiale), dans son livre La Guienne militaire (1860-1865), il étudie plus particulièrement les remparts, les portes et la célèbre Tour du Roy, dont il donne des vues d'ensemble à l'eau-forte également.