Le Lot-et-Garonne

Les gravures de Léo Drouyn sur le Lot et Garonne ont été réalisées à partir de dessins réalisés entre 1850 et 1860 dans la vallée du Lot, lors de ses nombreux séjours chez son ami le baron de Gervain, au château de Roquepiquet. Dessinant principalement le patrimoine rural de la vallée du Lot et les villes en bord de rivière - maisons en bois et torchis, hameaux pittoresques, arrière-façades sur les quais - il réutilisera cette matière pour des eaux-fortes "pittoresques" données à des revues parisiennes.