Habitations paysannes

Le regard ethnographique de Léo Drouyn s’est beaucoup attaché à l’habitat rural. La récente publication des dessins sur la vallée du Lot montre combien il avait conscience que ce patrimoine rural allait disparaître – ce qui advint en effet. Les airiaux des landes suscitent chez lui la même inquiétude et le même intérêt. Il en tirera, du point de vue de la gravure pittoresque, des vues dans lesquelles il associe des éléments divers, pris dans ses dessins, pour constituer une petite oeuvre d’art, où l’imagination recrée le réel. En Entre-deux-Mers, dans le canton de Targon et Pujols, il est davantage archéologue et les planches qu’il donne de l’habitat paysan de la fin de l’époque médiévale sont un témoignage précieux.

Bernard Larrieu