Croix de cimetière

Léo Drouyn a systématiquement dessiné les croix de cimetière et de carrefours qu’il rencontrait. En 1858 il leur consacre un portefeuille d’une dizaine de belles eaux-fortes ; Il continuera leur inventaire dans ses publications suivantes, notamment dans la Revue catholique de Bordeaux, leur sujet se prêtant bien à l’objet de cette revue. Il fait là encore œuvre pionnière, la Gironde possédant quelques belles croix sculptées au XVIe siècle (Saillans, Nérigean, Marcillac).

Bernard Larrieu