Petit patrimoine

Léo Drouyn est souvent considéré comme l’inventeur de ce que l’on appelle aujourd’hui le « petit patrimoine », notamment les maisons en torchis et pans de bois des landes ou du Lot, les maisons rurales en pierre de l’Entre-deux-Mers, ou en torchis également en pays gabaye. Les fours, les airiaux, les ponts, les puits font aussi partie de ces sujets qu’il n’hésite pas à dessiner, voire à graver, tout comme les croix de cimetière ou de carrefour. Il agit ici comme un ultime témoin, conscient de la fragilité de ce patrimoine et de l’importance de son dessin pour en garder la mémoire.

Bernard Larrieu