Ce gisant d'un chevalier est placé dans l'église. D'après Leo Drouyn ce chevalier pourrait être un membre de la famille de Puch ayant vécu au XIIIe siècle.

Gravure n°1439 - 1878

Morsure sur zinc

Publiée dans : Drouyn, L. (1879) : Variétés girondines ou essai historique et archéologique sur la partie du diocèse de Bazas renfermée entre la Garonne et la Dordogne, Actes de l'Académie de Bordeaux, 3e série, 41e année 1879, 191-268. - Page 237

Date de publication : 1878